VIDEO. Manuel Valls en Guyane contre l'orpaillage clandestin

Loubna Anaki, Stéphane Guillemot - France 2

Deux militaires avaient été tués dans une opération au cœur de la forêt équatoriale, en juin 2012.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a poursuivi sa visite en Guyane, vendredi 8 mars. Au programme : la délinquance et notamment celle liée à l'orpaillage clandestin. Deux militaires avaient été tués dans une opération, en juin 2012.

Il a visité le site de Dorlin Pecajou, en plein cœur de la forêt équatoriale guyanaise. C'est aujourd'hui un camp militaire. Mais il y a quelques mois, c'était encore une base d'orpailleurs illégaux. Jusqu'à 2 000 personnes pouvaient y vivre. Leurs traces sont toujours visibles : des galeries creusées dans la roche, des rivières déviées ou encore des outils spécialisés laissés sur place, comme des concasseurs qui servent à écraser les grosses roches pour en extraire les traces d'or.

"Progresser dans cette forêt, c'est évidemment un travail particulièrement difficile, a commenté le ministre de l'Intérieur. Mais c'est utile, c'est indispensable et je voulais leur dire que leur mission est particulièrement importante", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne