VIDEO. Les salariés d'EDF et GDF gardent leur tarif privilégié

Sophie Brunn, Nathalie Jourdan et Virgil Llado - France 2

Ils ne paient que 5 à 10% de leur facture de gaz et d'électricité, selon des accords historiques signés en 1946.

POLITIQUE - Les députés se sont affrontés à l'Assemblée nationale dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 octobre. Au cœur des discussions, les tarifs privilégiés des salariés d'EDF et GDF, qui ne payent que 5 à 10% de leur facture de gaz et d'électricité, selon des accords signés en 1946.

A l'UMP, on demande "de l'équité", "de la justice". Chez les communistes, on s'insurge contre cette réclamation des députés de droite. "Est-ce que vous mettez en cause les salaires du patron d'EDF ?" demande le député PCF André Chassaigne.

"Non, bien sûr, vos mises en cause concernent toujours les plus modestes de notre société", ajoute-t-il. Finalement, l'amendement des députés de l'opposition a été rejeté à la demande du gouvernement.

Vous êtes à nouveau en ligne