VIDEO. Les images de l'équipée des jeunes marseillais contre un TGV

Nicolas Luiset et Benoît Jourdan - France 2

Trois personnes ont été placées en garde à vue et huit personnes déjà été mises en examen et remises en liberté sous contrôle judiciaire. France 2  revient sur cette affaire avec les images de l'incident filmées depuis le train à l'arrêt.

Trois personnes ont été placées en garde à vue mercredi 6 février à Marseille (Bouches-du-Rhône), huit personnes, dont quatre mineurs, avaient déjà été mises en examen lundi et remises en liberté sous contrôle judiciaire, pour avoir immobilisé un TGV samedi à la hauteur d'une cité sensible de l'est de Marseille samedi 2 février.

Le TGV circulant entre Paris et Nice avait été contraint de s'arrêter à la hauteur de la cité Air Bel (11e arrondissement de Marseille) par des fumigènes d'alerte placés le long des rails, puis bloqué par une foule de jeunes gens qui avaient envahi les voies. Les personnes interpellées ont évoqué le tournage d'un clip de rap. Mercredi 30 février, un membre de l'entourage du groupe de rap marseillais "11.43" a été convoqué à l'hôtel de police de Marseille pour être entendu par les enquêteurs de la Sûreté départementale. Le producteur du clip a déclaré avoir été "dépassé" par les évènements, affirmant que le blocage du TGV n'était pas prévu.

Les journalistes du bureau de France 2 à Marseille reviennent sur cette affaire avec les images de l'incident filmées depuis le train à l'arrêt.

Vous êtes à nouveau en ligne