VIDEO. Le budget de l'Assemblée nationale n'a pas bougé depuis huit ans

Les 577 députés français sont les mieux payés d'Europe après les parlementaires grecs et devant leurs homologues italiens. Dotée d'un budget de 520 millions d'euros, l'Assemblée nationale fait-elle ce qu'il faut pour réduire son train de vie ? Extrait de "Pièces à conviction" du 9 septembre.

Les députés disposent de gros moyens pour exercer leur fonction, qu'ils soient présents ou absents. Ils gagnent 5 300 euros nets par mois auxquels il faut ajouter 5 700 euros d'IRFM non imposables (Indemnité représentative de frais de mandat) pour leurs dépenses professionnelles.

Ces parlementaires ont également à leur disposition 9 500 euros pour recruter des collaborateurs, une dotation informatique, cinq abonnements de téléphone portable, une carte illimitée sur le réseau SNCF en première classe et quarante allers-retours par an en avion vers leur circonscription. Les députés français sont les mieux payés d'Europe, après leurs homologues de Grèce et avant ceux d'Italie.

"Ne pas être dispendieux"

Le magazine Pièces à conviction s'est demandé ce que l'Assemblée nationale faisait pour réduire son train de vie. Quels efforts consentait-elle pour alléger la facture de fonctionnement de l'institution, comptant 577 députés et dotée d'un budget de 520 millions d'euros annuels ?

Un questeur assis à une table de réunion présidée par le député du Nord Bernard Roman, questeur en charge du contrôle des finances du palais Bourbon, définit la politique en la matière : "La réponse des questeurs, c'est que le Parlement ait suffisamment de moyens, pas trop, et ne pas être dispendieux, comme on le tient. Le budget de l'Assemblée, depuis huit ans, a été tenu et il n'a pas bougé." 

Vous êtes à nouveau en ligne