VIDEO. La tête du loup mise à prix dans la Meuse

Le maire d'un petit village qui a récemment subi plusieurs attaques du prédateur a décidé d'offrir une prime de 2 000 euros pour sa capture.

L'avis de recherche a été placardé aux entrées de Nançois-le-Grand, dans la Meuse : "Récompense de 2 000 euros pour la capture du loup. S'adresser au maire." C'est le premier magistrat de la petite commune qui a pris cette initiative et qui payera la somme de sa poche : "Il y a eu plus de 50 attaques sur du bétail depuis le début de l'année", explique Claude Orbion. Un appel qui fait beaucoup parler dans le village, mais les candidats sont rares.
 
"Je ne vais pas aller en taule pour 2 000 euros"
 
Un habitant du village explique qu'il ne prendra pas le risque d'abattre le loup, car c'est une espèce protégée en France. Sa chasse et sa mise à prix sont interdites. Par son initiative, le maire veut au contraire prouver que le loup n'est plus en voie d'extinction. Il souhaite rouvrir le débat avec les autorités, car il craint que les attaques ne deviennent un phénomène habituel. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne