VIDEO. La gestion hyper sécurisée de l'argent liquide au cœur d'un centre fort

La règle d'or du fonctionnement d'un centre fort, où l’argent collecté par les convoyeurs de fonds est trié, repose sur le cloisonnement. Sécurité et discrétion avant tout… Extrait du magazine "L'Angle éco".

La gestion de l'argent liquide n'est plus l'affaire des banquiers, mais celle des convoyeurs de fonds. Leurs fourgons blindés font notamment la tournée des agences pour récupérer des tonnes de pièces de monnaie et de billets de banque.

Pour suivre le parcours de cet argent collecté par des hommes en armes, le journaliste François Lenglet a dû promettre de garder secret l'adresse du centre fort où le tournage a eu lieu. Il s'est également engagé à garantir l'anonymat de tout le personnel et à ne dévoiler aucune combinaison et autre code de sécurité. 

Une salle de régulation hermétique et sans lumière du jour

La règle d'or du fonctionnement d'un centre fort, c’est le cloisonnement. A l'extérieur du fourgon, un premier agent surveille le hangar dans lequel il vient de se garer. L'un des convoyeurs ouvre la porte de l'intérieur du véhicule pour éviter toute intrusion. Le déchargement de l'argent peut alors commencer. Le chef d'équipe scanne chaque sac de pièces et de billets pour vérifier qu'aucun n'a disparu pendant le voyage. "C'est une sécurité pour nous, explique-t-il. On sait ce qu'on a pris et ce que l'on rend."

Les caisses en plastique bleu, dans lesquelles sont mis les sacs, sont alors soigneusement scellées. Elles franchissent ensuite le sas de sécurité. Aucun convoyeur ne passe de l'autre côté, la salle de régulation hermétique et sans lumière du jour. C'est la grande gare de triage de l'argent liquide. Les sacs scannés à nouveau sont répartis : pièces d'un côté, billets de l'autre. Direction le monte-charge automatique et la salle de tri, elle aussi totalement cloisonnée…

Extrait de "La vie secrète de votre argent", un reportage diffusé dans "L'Angle éco".

Vous êtes à nouveau en ligne