VIDEO. La France rend hommage à Stéphane Hessel

Guillaume Daret, Jeff Wittenberg - France 2

François Hollande a prononcé son éloge funèbre dans la cour des Invalides. Le chef de l'Etat a salué le courage du résistant, l'intelligence du diplomate et l'éternel indigné. 

"Un homme qui fut une conscience, un grand Français, un juste." Le président François Hollande, entouré d'anciens résistants et de personnalités de gauche, a rendu, jeudi 7 mars aux Invalides, un très solennel hommage national au résistant, intellectuel et militant Stéphane Hessel, disparu le 27 février à l'âge de 95 ans. Le chef de l'Etat a salué "un homme libre" et "un juste".

"Son indignation n'était pas une morale de l'impuissance, elle était et demeure une exigence d'action", a déclaré François Hollande pendant son éloge funèbre, prononcé en présence de la famille Hessel. Enfants, petits-enfants et arrières petit-enfants entouraient la veuve de l'intellectuel, Christiane, que François Hollande a embrassée chaleureusement après avoir passé les troupes en revue.

Avant François Hollande, l'ancien résistant et historien Jean-Louis Crémieux-Brilhac a longuement évoqué le souvenir du "jeune officier charmeur" qu'il avait rencontré en 1942, à Londres, et avec lequel il noua "une fraternité de soixante-dix ans". Debout dans une émouvante dignité, l'homme de 96 ans a égrené les qualités de son ami, avec qui il avait "tutoyé la mort". Guillaume Daret et Jeff Wittenberg pour France 2 reviennent sur cette cérémonie. 

Vous êtes à nouveau en ligne