VIDEO. Indices ou déchets ? A La Réunion, des volontaires enquêtent sur le vol MH370

FRANCE 2

De simples habitants prennent le relais des enquêteurs et se chargent eux-mêmes d'inspecter les plages. Avec plus ou moins de succès. 

Même pour les habitués, il est parfois difficile de se frayer un chemin sur certaines plages de La Réunion. C'est pourtant elles qui intéressent les volontaires qui continuent de chercher de nouveaux indices après la découverte d'un débris d'aile d'avion, la semaine passée. Au cours de ce reportage de France 2, mardi 4 août, Philippe Creissen, un habitant de l'île, trouve une bouteille en plastique avec des inscriptions en malaisien. Indice dans l'enquête sur le vol MH370 ? Simple déchet ? Impossible à dire.

Aucun dispositif de recherche n'a été lancé

La Malaisie a demandé à la justice française de faire expertiser quelques-unes de ces trouvailles. Pour l'heure, aucun dispositif de recherche n'a été lancé à La Réunion. Pas de vol de reconnaissance pour scruter les côtes de l'Est, rocailleuses, longues de 70 km. Pas non plus de recherches maritimes. Seuls quelques volontaires veillent, avec les moyens du bord. En cas de découverte intéressante, ils appellent alors la police, qui est chargée de transmettre ces objets aux enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne