VIDEO. Hollande dénonce "un attentat" après l'explosion d'un colis piégé au siège européen du FMI à Paris

 L'explosion a blessé une personne. Le courrier contenait un engin artisanal. Le parquet antiterroriste est saisi.

L'explosion d'un "colis piégé", jeudi 16 mars en fin de matinée au siège européen du Fonds monétaire international (FMI) à Paris est "un attentat", qui montre que "nous sommes toujours visés", a réagi François Hollande, en marge d'une visite à Toulon.

Un blessé "entre la vie et la mort"

Cette explosion a fait un blessé, qui se trouve "entre la vie et la mort", a ajouté le chef de l'Etat. La préfecture de police avait dans un premier temps évoqué une personne légèrement blessée. "Nous devons rechercher toutes les causes et trouver les coupables. Nous le ferons avec obstination, persévérance et jusqu'au bout", a promis le président de la République.

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête. L'enquête en flagrance est notamment ouverte pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a annoncé le parquet. Les investigations ont été confiées à la Sous direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Vous êtes à nouveau en ligne