VIDEO. EDF : Michel Sapin prône la tolérance zéro après les révélations de France 2

FRANCE 2

L'émission "l'œil du 20 heures" avait dévoilé qu'EDF détenait deux entreprises basées à l'étranger, chargées de l'optimisation fiscale du groupe.

Mercredi 10 décembre, le député EELV Éric Alauzet a interpellé à l'Assemblée nationale Michel Sapin, le ministre des Finances, sur les révélations faites par France 2. L'émission l'Œil du 20 heures dévoilait en exclusivité qu'EDF détenait deux filiales siégeant au Luxembourg et en Irlande. Ces entreprises effectuent des opérations de réassurance : elles couvrent les assureurs d'EDF sur des contrats importants. Ces derniers leur reversent ainsi une partie des primes d'assurances que leur paye EDF.

"Je ne tolérerai aucune implantation"

Lors de la séance des questions au gouvernement, le député écologiste a interrogé le ministre sur ces sociétés dont le chiffre d'affaires s'élevait en 2013 à 62,8 millions d'euros, soit environ 0,8 % du chiffre d'affaires du groupe EDF. "Je ne tolérerai aucune implantation qui le serait pour des raisons d'optimisation fiscale", a rétorqué Michel Sapin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne