VIDEO. Don du sang : un rapport préconise d'assouplir les critères d'interdiction

Laurence Decherf, Julien Nourry / France 2

Comme chaque été, la France recherche des donneurs de sang. Un rapport rendu mardi 16 juillet à la ministre de la Santé propose de revoir certains critères d'interdiction au don pour remédier à ce problème. 

C'est un problème qui revient chaque été : la France peine à trouver des donneurs de sang. Il n'est pas question de pénurie grâce aux 10 000 dons quotidiens, mais la saison estivale demande plus de vigilance qu'à l'accoutumée pour les autorités sanitaires. Les produits sanguins ont une durée de vie très courte, raison pour laquelle les donneurs réguliers sont sollicités à cette période de l'année pour éviter tout problème de stock, comme le montre ce reportage de France 2.

Dans ce contexte, un rapport rendu mardi 16 juillet à la ministre de la Santé propose de revoir certains critères d'interdiction au don. Il préconise d'autoriser les dons des personnes transfusées et des hommes homosexuels ayant des pratiques sans risque.

Pour Michel Monsellier, de la Fédération française des donneurs de sang, ouvrir le don du sang aux personnes transfusées serait "une excellente chose (...) puisqu'il n'y a aucune aujourd'hui justification sanitaire". En revanche, "concernant les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, c'est une contre-indication mondiale", ajoute-t-il. En décembre dernier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est déjà prononcée contre l'ouverture du don aux hommes homosexuels, comme l'expliquait alors France Info.

Vous êtes à nouveau en ligne