VIDEO. Ayrault enterre le président normal

Francetv info

Le Premier ministre a admis, mardi, que François Hollande était "passé à une autre étape". "Le président de la République assume – et les Français l'ont vu – avec courage, sincérité, mais aussi détermination, la mission qu'il s'est fixée et que les Français lui ont confiée : le redressement du pays dans la justice", explique Jean-Marc Ayrault.

POLITIQUE - "Le président normal, c'est fini ?", lui demande-t-on mardi 11 septembre sur Europe 1. "On est passé effectivement à une étape différente", répond Jean-Marc Ayrault, précisant : "Le président de la République veut rester simple et en même temps, il incarne une fonction."

"Le président de la République assume – et les Français l'ont vu  avec courage, sincérité, mais aussi détermination, la mission qu'il s'est fixée et que les Français lui ont confiée : le redressement du pays dans la justice", explique le Premier ministre. Les Français "savent qu'à l'Elysée, il y a un patron, un président", poursuit le chef du gouvernement.

 

Vous êtes à nouveau en ligne