VIDEO. Après une avalanche, la rapidité d'intervention des secours est essentielle

Hugo Clément et Julien Pelletier - France 2

L'an dernier, 34 personnes ont perdu la vie en France à cause de ces événements.

La saison de ski est déjà ouverte dans quelques stations. Mais ce sont les vacances de Noël qui vont être le véritable lancement de la saison. Comme chaque année, la crainte est la même : les avalanches. En 2012, 34 personnes ont perdu la vie en France à cause de ces événements.

En Isère, les CRS multiplient les exercices d'entraînement. L'essentiel pour eux, c'est la vitesse d'intervention. Chaque seconde compte. "On considère qu'au-delà du premier quart d'heure d'ensevelissement, l'espérance de survie décroît de l'ordre de 80%", explique le capitaine Laurent Jaunâtre, des CRS de secours en Montagne.

Malgré les émetteurs électroniques souvent portés par les skieurs, il faut sonder l'avalanche mètre par mètre pour vérifier que personne n'est resté enseveli. Les chiens spécialement entraînés sont d'une aide précieuse. Mais selon le capitaine Jaunâtre, il est "très rare" de pouvoir sauver des personnes emportées par une avalanche.

Vous êtes à nouveau en ligne