VIDEO. Antibiotiques : la consommation à nouveau à la hausse en France

FRANCE 2

Des médecins s'inquiètent de la progression de la consommation d'antibiotiques par les Français. Surconsommer des antibiotiques diminue en effet leur efficacité.

"Les antibiotiques, c'est pas automatique". Lancée il y a dix ans, la campagne rappelant les dangers de la surconsommation d'antibiotiques a visiblement été oubliée par les Français, comme le constate une équipe de France 2. "L'antibiotique, c'est super. Ce n'est pas un gros mot, c'est tellement une solution à beaucoup de choses", assure ainsi une passante.

Une antibiorésistance inquiétante

De 2000 à 2004, les Français ont pourtant consommé moins d'antibiotiques (-18,9 %), avant de reprendre cette mauvaise habitude (+ 5,9 % depuis 2010), pour atteindre le même niveau qu'en 2003. Cette évolution pose des problèmes de santé publique. Surconsommer des antibiotiques diminue en effet leur efficacité. Les bactéries, qui deviennent plus résistantes, causent la mort de 25 000 personnes en Europe chaque année.

"Nous vivons dans une espèce de confort antibiotique. On ne pourrait plus faire de la réanimation comme on en fait aujourd'hui, on ne pourrait plus faire certaines greffes de cœur, de poumon qui nécessitent qu'on utilise à chaque fois des antibiotiques chez les patients", assure le professeur de microbiologie Antoine Andremont, évoquant une antibiorésistance inquiétante.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne