VIDEO. Alain Juppé s'attendait à l'échec de sa médiation

Francetv info

"Je me place dans l'hypothèse où je vais réussir même si j'ai très peu de chance", a déclaré le maire de Bordeaux sur Europe 1.

CHAOS A L'UMP - C'était le médiateur de la dernière chance pour sortir l'UMP du chaos. Alain Juppé devait conduire une commission pour "tenter de faire baisser la température" mais le maire de Bordeaux a jetté l'éponge, dimanche 25 novembre, après une réunion avec François Fillon et Jean-François Copé. Mais ce n'est pas une surprise. Il avait déjà exprimé ses doutes quant au succès de son action à plusieurs reprises.

"Je ne suis pas sûr de réussir", avait-il déjà déclaré vendredi, ajoutant qu'il n'allait "pas se laisser embarquer dans des négociations infinies". Le fondateur de l'UMP a évoqué "une galère", dimanche matin, sur Europe 1. "S'il n'accepte pas, je me retire. C'est pas un drame", a-t-il poursuivi avant de faire part de son pessimiste : "Laissez-moi cultiver une toute petite flamme d'espérance. Je me place dans l'hypothèse où je vais réussir même si j'ai très peu de chance".

Vous êtes à nouveau en ligne