Victoire, 17 ans, a vécu quatre années de cyberharcèlement

FRANCE 2

France 2 a rencontré Victoire, une jeune fille qui a été harcelée sur Internet pendant des années. Un élève sur trois souffre de cyberharcèlement.

Victoire n'a pas oublié quel fut son quotidien pendant quatre ans. Elle s'en rappelle et le confie à France 2 : "Tous les soirs, c'est la même chose. Je rentre chez moi, j'ouvre mon ordi. La première chose que je vois, ce sont des insultes. Des mots comme 'connasse', 'salope', des mots pour me dévaloriser, m'humilier..."
Pendant des années, l'adolescente n'a rien laissé paraître. Mais l'isolement l'a vite gagnée. "J'ai perdu confiance en moi très vite. Pendant des années, j'ai douté [...]. C'était très dur. Je pensais que ce que les gens disaient, au fond, était vrai, et que si j'étais harcelée, c'est que je le méritais", dit-elle.

"Ça n'a plus d'impact"

"On a l'impression de faillir en tant que parents", lâche son père Thierry. Pour Victoire, il était hors de question de répondre à cette violence. L'avocat Philippe Coen est à l'initiative d'un outil pour lutter contre le cyberharcèlement : le label Respect Zone, qui a déjà convaincu Microsoft et le célèbre You-Tubeur français Cyprien.
Aujourd'hui, Victoire va mieux, débarrassée de ses harceleurs depuis qu'elle a mis de la distance. Récemment, l'un d'eux lui a adressé une lettre d'excuses. "Aujourd'hui, ça n'a plus d'impact sur moi. Je sais que ça ne se repassera pas. Je vois la vie autrement. J'ai tout ce qu'il faut pour être heureuse", assure Victoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne