Vaucluse. La doyenne des Français est morte à l'âge de 112 ans

Paule Bronzini, alors doyenne des Français, avait fêté ses 112 ans le 7 juillet 2012 à Robion dans le Vaucluse.
Paule Bronzini, alors doyenne des Français, avait fêté ses 112 ans le 7 juillet 2012 à Robion dans le Vaucluse. (FRANCK PENNANT / AFP)

Paule Bronzini s'est éteinte mercredi, trois mois après être devenue la plus âgée de l'Hexagone.

Elle avait soufflé sa 112e bougie le 7 juillet dernier, entourée de trois de ses cinq enfants et d'une partie de ses 12 petits-enfants, 28 arrière-petits-enfants et 16 arrière-arrière-petits-enfants. Née le 7 juillet 1900 à Marseille, Paule Bronzini est morte dans la nuit de mardi à mercredi 29 août, a annoncé la maison de retraite de Robion, dans le Vaucluse, où vivait la doyenne des Français.

"Elle s'est éteinte doucement. Elle arrivait à peine à boire ces derniers jours. C'est toujours extrêmement douloureux pour un fils de perdre sa mère, même à 112 ans", a confié Barthélémy Bronzini, l'un de ses fils âgé de 92 ans, au journal La ProvenceJe l’ai vue hier pour la dernière fois. Je me doutais qu’il n’y en avait plus pour très longtemps. Mais on ose toujours espérer. Jusqu’à ce qu’on m’appelle ce matin."

Cette ancienne mère au foyer résidait dans la maison de retraite La Bastide du Lubéron depuis octobre 1995. Auparavant, elle vivait chez sa plus jeune fille, Madeleine, depuis la mort de son mari en 1967. En juin dernier, Paule Bronzini avait succédé à la Bretonne Marie-Thérèse Bardet, doyenne des Français et des Européens, décédée à l'âge de 114 ans à Pontchâteau, en Loire-Atlantique. Désormais, un autre doyen va être désigné. Et selon La Provence, il s'agirait à nouveau d'une femme, âgée de 111 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne