Vaste opération de tests ADN au siège de la PJ parisienne

FRANCE 3

Selon Nathalie Perez, cette enquête au coeur même du 36 quai des Orfèvres est "sans précédent". Un homme est recherché, soupçonné de viol.

C'est du jamais-vu. Ce jeudi 10 septembre a débuté au 36 quai des Orfèvres une opération de tests ADN parmi les membres de cette unité d'élite. Plus de 100 policiers sont concernés par ces relevés ADN, dans le cadre d'une enquête sur le viol présumé d'une touriste canadienne.

Tous les services concernés

Les faits remontent à avril 2014. La jeune femme aurait été violée par plusieurs individus dans les locaux du 36. Deux policiers, issus de la BRI, sont déjà mis en examen. "Une troisième empreinte ADN inconnue a été retrouvée sur les vêtements de la jeune femme. C'est pour tenter d'identifier ce troisième homme qu'une centaine de fonctionnaires va devoir se soumettre à ces tests", rapporte sur place Nathalie Perez. Selon la reporter de France 3, il s'agit d'une "opération sans précédent". Toutes les personnes testées étaient présentes le jour des faits. Aucun service n'est écarté.





Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne