Des usagers mécontents de la SNCF organisent un "train fantôme"

Paul Sanfourche et Caroline Robillard - France 2

Des abonnés de la SNCF ont réservé la moitié des places d'un TGV Paris-Les Sables d'Olonne sans avoir l'intention d'y monter. Le but : interpeller l'entreprise sur les retards à répétition et des tarifs en augmentation. 

Que va-t-il se passer le 16 mai sur la ligne Paris-Les Sables d'Olonne ? Des abonnés de la SNCF ont réservé la moitié des places d'un TGV, qu'ils paient 1,50 euro grâce à leur abonnement. Mais ils n'ont pas l'intention d'y monter. Ce "train fantôme", dont le but est de taper au portefeuille de l'entreprise, vise à protester contre les retards à répétition et des tarifs en augmentation. Une équipe de France 2 a suivi ces usagers au Mans (Sarthe), mercredi 25 avril.

Vous êtes à nouveau en ligne