Un Tchétchène a péri mardi à Nice en sautant du 3e étage pour fuir la police qui effectuait une opération antiterroriste

Un tchétchène a trouvé la mort en sautant de cet immeuble pour échapper à la police (7/6/2011)
Un tchétchène a trouvé la mort en sautant de cet immeuble pour échapper à la police (7/6/2011) (AFP / Valéry Hache)

Six autres ressortissants tchétchènes ont été interpellés dans le cadre de l'opération, menée sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste parisien et visant à "démanteler une filière tchétchène de soutien logistique à destination du Caucase", selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP.Ils ont été placés en garde à vue à Nice.

Six autres ressortissants tchétchènes ont été interpellés dans le cadre de l'opération, menée sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste parisien et visant à "démanteler une filière tchétchène de soutien logistique à destination du Caucase", selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP.

Ils ont été placés en garde à vue à Nice.

Les interpellations se sont déroulées dans le quartier de l'Ariane, à Nice, et dans la région. Deux appartements ont été perquisitionnés.

Au moment où les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sont entrés dans un appartement de l'Ariane, deux de ses quatre occupants ont sauté par la fenêtre du troisième étage. L'un a été légèrement blessé, mais l'autre, qui n'était pas recherché par la justice, est mort sur le coup.

L'appartement est situé dans une barre haute d'une dizaine de niveaux dans ce quartier populaire où s'est installée depuis plusieurs années une importante communauté tchétchène, selon un photographe de l'AFP. L'enquête sur ce décès a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale, "la police des polices".

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces russes et indépendantistes, la rébellion s'est peu à peu islamisée et a de plus en plus débordé les frontières tchétchènes pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord. Le Daguestan est particulièrement touché par les violences.

Vous êtes à nouveau en ligne