Un séisme de magnitude 3,8 a fait trembler la rade de Brest

Selon le Réseau national de surveillance sismique (RénaSS), un séisme avec une magnitude de 3,8 a été enregistré entre Brest et Plougastel-Daoulas (Finistère), mercredi 19 février 2020. 
Selon le Réseau national de surveillance sismique (RénaSS), un séisme avec une magnitude de 3,8 a été enregistré entre Brest et Plougastel-Daoulas (Finistère), mercredi 19 février 2020.  (Capture écran RénaSS)

Si les habitants de Brest et des alentours ont eu une petite frayeur, aucun dégât n'a été signalé pour l'instant.

La terre a tremblé dans la rade de Brest (Finistère), mercredi 19 février en milieu de soirée. Selon le Réseau national de surveillance sismique (RénaSS), un séisme d'une magnitude de 3,8 a été enregistré à 10 km de profondeur, entre Brest et Plougastel-Daoulas. A ce niveau d'intensité, un tremblement de terre est "ressenti sans causer de dommages", relève le site du Télégramme

Enregistré à 22h20, le séisme n'a pas causé de dégâts, mais a fait un drôle d'effet aux habitants, nombreux à réagir sur les réseaux sociaux. Au micro d'Europe 1, Anne, une Brestoise, raconte : "Ça fait l'effet d'un grand manège, le cœur qui remonte dans la gorge. J'étais dans mon canapé avec ma fille et une de ses copines, on s'est dit : L'immeuble d'à côté s'est effondré, est-ce que c'est un avion ?' On a ressenti une vibration du bâtiment, donc de petites sueurs froides quand même !"

Ce n'est pas la première fois que la terre tremble dans la rade de Brest. Selon le quotidien régional, un tremblement de terre de magnitude 2,9 s’y été produit le 20 août 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne