Un "Français de Guadeloupe" et un "Juif patriote" soutiennent Marine Le Pen

La présidente du Front national et candidate à la présidentielle Marine Le Pen avec les membres de son comité de soutien, sur le bateau Maxim\'s à Paris, le 2 février 2012.
La présidente du Front national et candidate à la présidentielle Marine Le Pen avec les membres de son comité de soutien, sur le bateau Maxim's à Paris, le 2 février 2012. (HUMBERTO DE OLIVEIRA / LE PARISIEN / MAXPPP)

La présidente du Front national et candidate à l'élection présidentielle a présenté jeudi , sept membres de son comité de soutien. Quatre membres ont revendiqué leurs origines. 

Charles Dagnet, "Français de Guadeloupe", Michel Ciardi, "Juif patriote", Gouza Nahounou, "Française d'origine africaine" ou encore Marc Rachid Taïr, un policier qui a évoqué des origines marocaines : Marine Le Pen a présenté, jeudi 2 février sept membres de son comité de soutien à la présidentielle. Et quatre d'entre eux ont tenu à mettre en avant leurs origines.

"Noirs, Blancs, qu'est-ce qu'on s'en tape (...) Juifs, chrétiens, musulmans, qu'est-ce qu'on s'en fout", a déclaré l'avocat Gilbert Collard, président du comité de soutien de la présidente du Front national. "Parcours différents", "origines différentes", "motivations différentes", mais "même amour de la France", s'est félicitée la secrétaire générale du comité de soutien.

Marie-Christine Arnautu a aussi voulu contrer d'éventuelles critiques sur l'absence de grandes vedettes : "un comité de soutien, ce n'est pas une boîte de nuit", ni "un remake de 'La Ferme célébrités'". 800 membres ont rejoint ce comité et la liste sera diffusée ultérieurement, a-t-elle ajouté. "Le nom de l’accordéoniste Yvette Horner, qui a sèchement rejeté tout soutien à Marine Le Pen en décembre dernier, est toujours évoqué", a relève Europe 1.fr.

Des attaques contre les communistes et les Verts sur les juifs

Michel Ciardi, qui s'est présenté comme l'un des fondateurs d'une association baptisée "Union des Français juifs", s'est fait polémique en attaquant "les communistes et les Verts (qui) soutiennent le Hamas, qui veut terminer le travail qu'Hitler a commencé". "Ce sont de braves gens qui n'aiment les Juifs que morts et ne veulent pas les voir vivants", n'a-t-il pas hésité à dire. Un soutien de poids pour Marine Le Pen, deux jours après la publication, sur le blog d’un candidat frontiste aux élections législatives, de caricatures représentant notamment Nicolas Sarkozy en officier nazi. 

Fils de l'aviateur et compagnon de la Libération Pierre Clostermann, Jacques Clostermann a aussi été mis en avant. Il trouve que "Marine (Le Pen) est une femme exceptionnelle". Quant à Pierre Lartigue, triple vainqueur du Paris-Dakar en 1994, 1995 et 1996, il a estimé que la présidente du FN "dit toujours la vérité" et "ne parle pas la langue de bois".

Vous êtes à nouveau en ligne