Trop de carences dans les repas des maisons de retraite

France 2

France 2 revient sur l'étude de l'UFC-Que choisir, qui pointe les défauts de l'alimentation des personnes âgées dans les maisons de retraite.

L'UFC-Que choisir tire la sonnette d'alarme, après son étude menée dans 88 maisons de retraite. Selon elle, l'offre alimentaire est insuffisante dans les établissements pour personnes âgées. Les menus sont mal équilibrés et entraînent des carences.

Camélia Traverse, diététicienne, confirme à France 2 : "Il faut 15% des apports énergétiques en protéines pour les personnes âgées. C'est difficilement respecté en institution. Parce que les protéines, c'est clairement ce qui coûte le plus cher dans les repas".

200 000 emplois manquants

Un décret de 2013 préconise pourtant un équilibre alimentaire, quatre à cinq plats variés au choix à chaque repas et des repas à la demande.

Autre problème constaté : dans les maisons de retraite, les dîners sont trop souvent donnés à 18 heures. Pour les proposer plus tard, il faut étaler les heures de travail du personnel. Or, selon les directeurs de maisons de retraite, il manque 200 000 emplois dans les établissements français.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne