Trois femmes et un homme qui pêchaient lors des grandes marées dans la baie de Locquirec ont été retrouvés morts

Les trois femmes sans vie piégées par la montée des eaux ont été récupérés par une vedette de la SNSM de Locquirec
Les trois femmes sans vie piégées par la montée des eaux ont été récupérés par une vedette de la SNSM de Locquirec (France 3)

Les victimes, âgées de 40 à 70 ans, étaient parties ramasser des coquillages à l'occasion des grandes marées d'équinoxe dans l'embouchure du Douron, un endroit où le courant est fort.Les victimes, équipées de bottes, se sont faites piéger par la montée des eaux, ont précisé les gendarmes.

Les victimes, âgées de 40 à 70 ans, étaient parties ramasser des coquillages à l'occasion des grandes marées d'équinoxe dans l'embouchure du Douron, un endroit où le courant est fort.

Les victimes, équipées de bottes, se sont faites piéger par la montée des eaux, ont précisé les gendarmes.

Les corps sans vie des trois femmes ont été récupérés par une vedette de la SNSM de Locquirec après qu'un témoin du drame, sur la côte, a alerté les pompiers, selon le Cross Corsen qui a coordonné les secours. L'homme a quant à lui été repêché vendredi matin par les pompiers près de Plougonvelin.

Un coefficient de marée de 115, un des plus importants de l'année, était prévu jeudi à 18h30 mais les conditions météo étaient clémentes, ont indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique et le Cross Corsen.

La pêche à pied, qui est une activité accessible à tous mais très réglementée sur tout le littoral, s'apparente à une sortie en mer.

Les Affaires maritimes, qui contrôlent ce type de pêche de loisirs, rappellent qu'il est nécessaire de connaître la météo, les horaires de marée, et de prévenir des proches en leur précisant un horaire estimé de retour.

Le plus grand coefficient de l'année est attendu vendredi avec 116 pour la marée du matin et 114 pour celle du soir.

Vous êtes à nouveau en ligne