Trierweiler aurait chassé Dray du QG de Hollande

Le député PS de l\'Essonne, Julien Dray, arrive au QG de François Hollande, à Paris, le 23 avril 2012.
Le député PS de l'Essonne, Julien Dray, arrive au QG de François Hollande, à Paris, le 23 avril 2012. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

La compagne du président élu lui a indiqué "fermement" la sortie, selon une information du "Parisien". 

Le député de l’Essonne (PS) Julien Dray aurait été chassé, mercredi matin, du QG de François Hollande. "Alors que l’équipe du candidat organisait son pot de fin de campagne, [il] s’est présenté devant l’entrée alors qu’il n’était pas invité. C’est la compagne du président élu, Valérie Trierweiler, qui s’est chargée elle-même de lui indiquer, fermement, la sortie", raconte Le Parisien, jeudi 10 mai.

Valérie Trierweiler ne pardonne pas à Julien Dray d’avoir convié DSK à son anniversaire dans un restaurant de la rue Saint-Denis, à Paris, le 28 avril. Cette affaire, survenue dans l'entre-deux-tours, avait embarrassé le PS. L'épisode avait rendu François Hollande furieux. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne