Tout le monde n'a pas respecté la réduction de vitesse face à la pollution

FRANCE 3

En raison de la pollution aux particules fines, les automobilistes devaient baisser leur vitesse de 20km/h en Île-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calais. Mais tout le monde n'était pas enclin à respecter la règle.

La recommandation s'est transformée en obligation ce vendredi 10 avril dès six heures du matin : en Île-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calais, il fallait réduire sa vitesse de 20 km/h sur les routes en raison du pic de pollution dans la partie nord du pays. Mais la règle n'a semble-t-il pas été suivie par tous les automobilistes.

Un retour à la normale samedi

Certains affirment ne pas bien connaître la limite de vitesse sur le secteur, et d'autres reconnaissent trouver cette baisse trop importante. Dans l'ensemble, peu d'usagers ont respecté l'arrêté préfectoral, notamment par ignorance.
Peu importe la raison pour les gendarmes : 450 conducteurs se sont fait prendre sur les routes du Nord-Pas-de-Calais.
Cette mesure ne sera en tout cas pas reconduite demain samedi, après trois jours de pic de pollution, le vent devrait disperser les particules fines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne