Théâtre : Léa Drucker remonte sur les planches avec la pièce "Un amour qui ne finit pas"

France 3

La comédienne Léa Drucker sera à l'affiche de la pièce "Un amour qui ne finit pas" au théâtre Antoine, à partir du 17 mai.

Dans la pièce, le mari du personnage joué par Léa Drucker décide d’entretenir une relation platonique, limitée à la rêverie, avec une inconnue, une femme mariée. Pour ce faire, il lui écrit des lettres mais les conjoints respectifs ne l’entendent pas de cette oreille. C’est une pièce sur la dualité entre la rêverie et la réalité ainsi que sur l’usure du couple.
 
"Le personnage de Jean, qui est donc mon mari, rêve d’un amour idéal. Il pense avoir trouver la clé de cet amour idéal, qu’il ne trouve pas dans son mariage, et s’envole en s’inventant une passion avec une autre femme. Mais il ne veut aucune participation de sa part. Il veut juste la rêver", indique Léa Drucker sur le plateau de France 3.

"Madame de Merteuil dans un film de Jacques Tati"

La comédienne poursuit en expliquant que ce rêve un peu fantasque va créer des réflexions à la fois drôles et cruelles chez les protagonistes. Et pour Léa Drucker, son personnage se transforme peu à peu en "une sorte de furie, une sorte de Madame de Merteuil dans un film de Jacques Tati".
 
Léa Drucker sera sur la scène du théâtre Antoine, à Paris, pour jouer dans "Un amour qui ne finit pas" à partir du mardi 17 mai. Elle est également en lice pour les Molières, le 23 mai prochain.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne