Stationnements parisiens : bientôt le passage de public à privé

France 2

Le manque à gagner pour la ville est conséquent. La privatisation du contrôle du stationnement semble être une solution de choix à Paris.

La révolution des parkings parisiens est en cours. Fini les pervenches municipales. D'ici à 2018, ce sont des prestataires privés qui vont être chargés d'assurer un meilleur recouvrement des frais de stationnement. À Paris, neuf automobilistes sur 10 garés dans la rue ne paient pas leur stationnement et l'assument. "Pour cinq minutes, généralement je ne paie pas", confie d'ailleurs l'un d'eux au micro de France 2.

300 millions d'euros pas an

Manque à gagner pour la ville : 300 millions d'euros pas an, soit l'équivalent annuel du fonctionnement des crèches. Alors, pour obliger les automobilistes à payer dès 2018, le contrôle du stationnement pourrait être confié à des entreprises privées spécialisées. Un contrôle externalisé, des recettes empochées par la ville, ce sera bientôt le cas aussi à Metz (Moselle) et à Suresnes (Hauts-de-Seine). Madrid (Espagne) a déjà privatisé le contrôle de ses places avec succès. 90% des usagers y ont changé leurs habitudes et paient désormais leur stationnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne