Solidarité : les nouveaux projets de Bernadette, l'agricultrice endettée

Grâce à l'opération de solidarité mise en place pour l'aider, Bernadette, agricultrice de l'Indre endettée, a pu réunir la somme nécessaire et nourrit de nouveaux projets.

Ils ne s'étaient pas vu depuis l'appel aux dons. Ce matin-là, Stéphane Renaud vient fêter la bonne nouvelle. Pour sauver l'exploitation de Bernadette Perrot, cet artiste a lancé un appel à l'aide sur Internet. Il a été entendu, déjà 35 000 euros collectés, 10 000 de plus qu'espérés. Menacée d'expulsion, la fermière du Berry gardera son potager, sa vache, ses chèvres, ses poules et ses canards.

Vendre ses produits

"Je suis contente, car mes vieux jours, je pourrais les passer tranquille et je sais qu'on ne me piquera pas mes bêtes et ma maison", apprécie Bernadette Perrot. Surendettée, elle vivait jusqu'ici avec 700 euros de retraite. Elle troquait œufs, confitures et fromages contre d'autres denrées alimentaires. Bernadette Perrot n'envisage pas de prendre sa retraite. Son but : vendre ses produits à la ferme et pourquoi pas accueillir de jeunes citadins pour leur faire découvrir la vie à la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne