Selon Le Parisien, Henri Proglio touchera une "retraite globale" comprise entre 1 million et 1,15 million d'euros par an

Henri Proglio (janvier 2010)
Henri Proglio (janvier 2010) (AFP/PHILIPPE DESMAZES)

A la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Luc Châtel a répondu à l'émotion suscité par ce chiffre en déclarant : "On a un peu le sentiment que ça tourne à l'acharnement. Que quelqu'un qui a passé près de quarante ans dans son entreprise touche sa retraite, ça ne me choque pas particulièrement"

A la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Luc Châtel a répondu à l'émotion suscité par ce chiffre en déclarant : "On a un peu le sentiment que ça tourne à l'acharnement. Que quelqu'un qui a passé près de quarante ans dans son entreprise touche sa retraite, ça ne me choque pas particulièrement"

"Je comprends que le montant puisse paraître élevé pour un certain nombre de nos concitoyens, mais il faut avoir en tête qu'Henri Proglio a consacré sa vie professionnelle à cette entreprise, il en a fait le géant mondial qu'elle est aujourd'hui et il a cotisé pendant toutes ces années", a-t-il ajouté. "Le gouvernement a fait voter des dispositions qui permettent le cumul emploi-retraite pour l'ensemble des salariés, nous sommes dans ce cadre-là", a également dit le ministre de l'Education.

13,1 millions d'euros provisionnés
Veolia a provisionné 13,1 millions d'euros pour la retraite chapeau de son président Henri Proglio , selon le rapport annuel 2008 du groupe de services à l'environnement, publié fin mars 2009.

Les retraites "chapeau" sont un complément à la retraite légale, dont le versement est étalé pendant toute la durée de la retraite du bénéficiaire.

En janvier, M. Proglio avait déclaré: "Ca s'appelle une retraite complémentaire, j'y ai de toute façon droit puisque j'ai des annuités et donc aujourd'hui, il n'y a pas de sujet à cet égard." Selon Le Parisien de mercredi, M. Proglio touchera une "retraite globale", comprenant la retraite chapeau, comprise entre 1 million et 1,15 million d'euros par an.

Nommé patron d'EDF en novembre, M. Proglio perçoit déjà un salaire de 1,6 million d'euros (1 million de fixe auquel s'ajoute une part variable de 600.000 euros) de l'électricien public.

Henri Proglio devait initialement toucher une indemnité de 450.000 euros au titre de président de Veolia, un groupe qu'il a rejoint en 1972 et qu'il a dirigé pendant 10 ans. Après plusieurs jours de polémique, il a été contraint de renoncer à ce revenu, tout en conservant la double fonction de patron d'EDF et président de Veolia. Interrogé par l'AFP, Veolia Environnement s'est refusé à tout commentaire.