Sécurité : Nice teste la reconnaissance faciale

FRANCE 3

Nice (Alpes-Maritimes) devient la première ville française à tester un système de reconnaissance faciale. Une victoire pour la mairie. 

C'est une première en France, qui fait déjà polémique. Depuis le 19 février 2019, Nice (Alpes-Maritimes) est la première ville française autorisée à tester un système de reconnaissance faciale. Et sur la question, ses habitants sont partagés. "C'est très bien je trouve, vu la conjoncture actuelle", explique une riveraine. "Je trouve que c'est trop", confie une autre. Ce test, effectué sur 1 000 volontaires, permet de reconnaître des visages, et d'identifier des personnes dans la rue. 

Mieux protéger les habitants

Puis, les données sont traitées au PC sécurité de la ville, autorisé à intervenir dans trois cas très concrets : lorsqu'un enfant est perdu, quand une personne âgée vulnérable a disparu ou qu'un individu est recherché. Une victoire pour le maire de la ville, Christian Estrosi, qui parle d'une meilleure protection pour ses administrés. "C'est une oeuvre utile pour mettre hors état de nuire un certain nombre de ceux qui ont accompli des délits, pour mieux protéger nos concitoyens", a-t-il déclaré. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne