Sarkozy souhaite "bonne chance" à Hollande avec son "ami" Takieddine

France Info

L'homme d'affaires, qui a appelé à voter pour le candidat socialiste, a mis en cause "un système qui gère la France et qui a à sa tête quelqu'un qui s'appelle peut-être le président de la République". 

Invité de France Info mercredi 25 avril, Nicolas Sarkozy a refusé de répondre aux accusations de Ziad Takieddine. Mis en examen mardi pour "blanchiment et recel d'abus de biens sociaux aggravés" dans l'enquête sur une possible corruption en marge de la présidentielle de 1995, l'homme d'affaires franco-libanais a mis en cause "un système qui gère la France et qui a à sa tête quelqu'un qui s'appelle peut-être le président de la République".

Le président candidat a balayé ces accusations d'un revers de la main, indiquant qu'il n'avait rien à répondre car "M. Takieddine est en examen". "Il a appelé à voter pour M. Hollande. Franchement, bonne chance à M. Hollande avec des amis pareils", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne