Sarkozy s'en prend aux sondeurs et au "terrorisme médiatique"

France 2 - Paul Sanfourche, Olivier Sibille et Pascal Staletta

En visite à Longjumeau (Essonne) mardi, le président candidat a critiqué violemment les sondages, "qui se trompent", et les médias, coupables d'acheter et de commenter ces études.

A l'occasion de l'entre-deux-tours, Nicolas Sarkozy prend pour cible les journalistes. En visite à Longjumeau (Essonne) mardi 24 avril, le président candidat a critiqué fermement les médias, coupables selon lui de "terrorisme" à son égard.
Les sondeurs sont également dans le collimateur du candidat de droite. Ces "gens très doués font des sondages qui se trompent et sont payés !", a-t-il lancé, avant de viser les patrons de chaînes qui achètent ces études, appuyant ses critiques sur le service public. Nos confrères de France 3 Ile-de-France étaient sur place.
Vous êtes à nouveau en ligne