Ni "accord" avec le FN, ni ministres frontistes s'il est élu, affirme Sarkozy

France Info

Le président candidat a répété, mercredi sur France Info, qu'il refusait de "diaboliser les électeurs qui ont voté pour la candidate du Front national".

Si Nicolas Sarkozy veut s'adresser aux électeurs du Front national, il ne semble pas prêt à tout pour les satisfaire. Il a affirmé, mercredi 25 avril sur France Info, qu'il n'y aurait "pas d'accord" avec le parti de Marine Le Pen et "pas de ministres" FN dans son futur gouvernement s'il était élu.

Le président candidat a dit refuser de "diaboliser les électeurs qui ont voté pour la candidate du Front national" au premier tour, ajoutant :"Je dois les écouter, les entendre et ne pas considérer qu'il faut se boucher le nez".

Vous êtes à nouveau en ligne