Santé : une pétition pour dénoncer les prix exorbitants des médicaments anti-cancer

FRANCE 2

Le mouvement qui consiste à faire baisser le prix des médicaments contre le cancer prend de l'ampleur.

La Ligue contre le cancer lance une pétition pour dénoncer le prix exorbitant des médicaments anti-cancer. Exemples, le Glivec, pour une certaine de formes de leucémies, coûte 36 000 euros par an et par patient, Yondelis, contre le sarcome, une tumeur rare, vaut 50 000 euros par an, ou encore Keytruda, contre le cancer de la peau, s'obtient à 100 000 euros par an.

De gros écarts de prix

Aujourd'hui, la Ligue contre le cancer se mobilise pour faire cesser cette envolée des prix. Des prix prohibitifs qui pourraient priver certains patients de l'accès aux soins, c'est ce qui inquiète les cancérologues, mobilisés eux aussi. "Tout malade doit pouvoir avoir accès au traitement lorsque leur efficacité a été prouvée", affirme Henri Pujol, cancérologue.

Des prix élevés d'autant plus inexplicables que les mêmes médicaments se vendent beaucoup moins cher dans d'autres pays. De gros écarts de prix sont en effet constatés. Selon les laboratoires, pour fixer un tarif, il faut aussi tenir compte du pouvoir d'achat de chaque pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne