Santé : sur Internet, les sites d'avis médicaux ont la côte

Ces sites proposent de délivrer un deuxième avis médical. Le site fait désormais l'objet d'un débat.

À 66 ans, Patrick Grignon souffre d'une forme rare de cancer de l'intestin. Son médecin et son chirurgien préconisent l'opération, mais Patrick veut être sûr qu'il n'y a pas d'autre alternative. Sur Internet, il fait appel au site deuxième avis qui propose une seconde expertise sur dossier médical. Ici pas de consultation, le spécialiste examine sur le site l'ensemble du dossier. La promesse, un avis rapide, rendu en sept jours. "C'est une sorte d'assurance, une sorte de garantie du diagnostic. Ce qui m'a beaucoup plus, c'est de pouvoir dans ma petite commune de Bretagne de pouvoir consulter un professeur d'un grand hôpital parisien", explique Patrick Grignon. 

Une consultation onéreuse

Le site s'adresse avant tout aux habitants des déserts médicaux. Aux malades fatigués qui ne peuvent plus se déplacer. Un service qui a un cout, 295 euros, non remboursés par la sécurité sociale. Une somme justifiée pour les fondatrices qui ont rassemblé 80 médecins experts, tous sélectionnés par un comité scientifique réputé. L'initiative est contestée par l'ordre des médecins. Ils dénoncent une médecine à deux vitesses, et une consultation électronique qu'ils jugent déshumanisante. Depuis sa création en décembre, le site n'a rendu qu'une vingtaine d'avis, il en faudrait 10 000 par an pour être rentable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne