Santé : les fabricants français de lunettes craignent le reste à charge zéro

France 3

Les fabricants de lunettes s'interrogent sur le reste à charge zéro. Cette réforme pourrait nuire au savoir-faire français.

Des montures à 30 € dans en magasin : l'idée ne séduit pas tout le monde. Une usine à Oyonnax dans l'Ain produit chaque année 100 000 montures labellisées Origine France. Mais impossible pour cette entreprise de s'aligner sur les nouveaux tarifs, car chaque monture coûte déjà 30 € à produire. C'est trois fois moins pour une paire fabriquée en Chine. Une fois chez l'opticien, l'écart est encore plus grand avec des montures étrangères vendues 30 € contre 100 € pour la paire origine France.

Des emplois menacés

Pour les professionnels, le tarif voulu par le gouvernement pourrait favoriser les lunettes importées. "Le risque au niveau du département c'est 400 000 montures de moins fabriquées, qui seront certainement délocalisées en Asie. Entre 100 et 150 emplois menacés", estime Jean-Charles de Lemps, vice-président de l'association des lunetiers d'Oyonnax. Un secteur qui emploie 450 personnes dans l'Ain soit 10 fois moins qu'il y a trente ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne