Saint-Tropez, d'hier à aujourd'hui

France 2

Le petit village de pêcheurs est devenu la station balnéaire la plus connue dans le monde.

Les stars, les millionnaires et les curieux s'y pressent, pourtant il y a quelques décennies, Saint-Tropez n'était qu'un petit village de pêcheurs. Dans les années 80, le tourisme de masse arrive et les 6 000 habitants du village sont rejoints par 30 000 personnes par jour au coeur de l'été.

Les Tropéziens ne reconnaissent plus leur terroir. Entre les riches propriétaires de yacht et les pêcheurs et leurs petits filets de pêche, c'est la guerre. "C'est vraiment la guerre. Il y a tous ces gros bateaux qui nous démolissent les filets, ils s'en foutent, ils coupent le filet, ils ne cherchent pas à savoir ni à comprendre", explique un tropézien. 

"Rendez-vous du snobisme"

En 1983, Brigitte bardot installé là depuis plus de 20 ans est devenue une fille du pays, nostalgique de son village d'adoption. "Je trouve que c'est devenu la fête à neuneu, les Galeries Lafayette à l'horizontale, le rendez-vous du snobisme et de la popularité. Les gens ne voient même plus la beauté du site, parce que c'est très joli", expliquait alors Brigitte Bardot. 30 ans plus tard, c'est presque la même chanson. Saint-Tropez est restée le rendez-vous de la fête et des excès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne