Saint-Pierre-et-Miquelon : un vétéran raconte sa Seconde Guerre mondiale

FRANCE 3

La semaine de l'Outre-mer a débuté mercredi 19 juin. À cette occasion, le journal du 12/13 revient sur l'histoire hors du commun d'un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Eugène Théault est âgé de 98 ans et revient régulièrement à Saint-Pierre-et-Miquelon, sur les lieux qui ont bouleversé sa jeunesse. Le matin du 24 décembre 1941, il fait partie des habitants de l'île massés sur le quai. Sur ordre du général de Gaulle, l'amiral Muselier débarque sur le territoire, alors aux ordres de Vichy. Saint-Pierre-et-Miquelon restera la première terre française libérée.

Un engagé volontaire de la France Libre

Pour préparer le Débarquement, des convois de bateaux partis du Canada ravitaillent l'Angleterre en matières premières. "Il fallait amener du matériel, du ravitaillement, du pétrole, du fioul. Il fallait faire marcher les avions, car l'Angleterre n'avait pas de pétrole", détaille le vétéran. Eugène rejoint les Forces françaises libres avec pour mission, en compagnie des Alliés, de patrouiller autour des eaux de Saint-Pierre-et Miquelon, truffées de sous-marins allemands venus torpiller les bateaux des Alliés. 45 000 marins alliés ont perdu la vie dans la bataille de l'Atlantique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne