Universités : comment accueillir tous les étudiants ?

FRANCE 3

Alors que la rentrée universitaire est bien entamée, en master, la sélection est déjà en place, mais certaines universités ont choisi de ne pas l'appliquer, au risque d'être débordées.

Toulouse ( Haute-Garonne), troisième ville étudiante de France, l'une des plus attractives pour les jeunes. Florine Lacam est originaire de la ville rose. Elle obtient sa licence de psychologie en 2016. Diplôme en poche, elle part en Espagne comme assistante de français dans un lycée. À son retour, elle s'inscrit en master de psychologie. En juillet, elle reçoit un courrier de refus de l'université. Elle vient d'entamer un recours. La semaine de la rentrée, elle suit les cours même si elle n'est pas inscrite.

Reporter la sélection en première année de master

La filière de psychologie est l'une des plus demandées. Pourtant, Florine Lacam pensait avoir toutes ses chances. L'université toulousaine a choisi de reporter d'un an la sélection en première année de master. Mais face à l'afflux d'étudiants refusés dans les autres établissements plus sélectifs, l'université a privilégié les étudiants diplômés dans l'académie. En 2018, l'entrée en master se fera sur dossier. Les étudiants sont déjà inquiets. En dix ans, l'université Jean-Jaurès a dû accueillir 10 000 étudiants supplémentaires. Pour la rentrée, plus de 2 200 étudiants recalés à l'entrée en master ont effectué un recours. Florine Lacam a fini par obtenir gain de cause.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne