Côte d'Azur : des loyers bradés pour sauver l'école du village

FRANCE 2

Le maire d'Ascros, dans les Alpes-Maritimes, a proposé à des familles de venir louer des appartements communaux à loyers bradés, à condition d'inscrire leurs enfants à l'école du village, afin de la sauver.

Un maire a eu une idée qui a finalement sauvé son école, et donc en quelque sorte, son village d'Ascros, dans les Alpes-Maritimes. Pour avoir des enfants scolarisés, il a décidé d'attirer les familles avec des appartements à très petits loyers, environ 200 €, sur la Côte d'Azur. Pari réussi, et les 14 élèves nécessaires ont été trouvés. "C'est un gros soulagement d'avoir de nouveaux parents, et les gosses sont tout contents de rester dans leur village", assure une mère.

Des familles ravies

"Il aurait fallu faire des kilomètres le matin pour les amener à une nouvelle école plus loin. Ça aurait été plus contraignant", explique une autre maman. L'une des nouvelles familles a donc fait le choix de quitter Nice (Alpes-Maritimes) pour ce village de montagne de 170 habitants. Le père, au chômage, et la mère, salariée à temps partiel, ne regrettent pas leur choix. Et leurs trois enfants vont à l'école.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne