A Corbeil-Essonnes, des lycéens gagnent une semaine de vacances en plus à cause d'un (ou grâce à un) bug informatique

Des lycéens dans la cour d\'un établissement, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 1er septembre 2016. 
Des lycéens dans la cour d'un établissement, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 1er septembre 2016.  (MAXPPP)

Pour un problème d'emploie du temps, ils ne reprendront le chemin du lycée que jeudi, soit une semaine après les autres lycéens français. 

Les élèves du lycée Robert Doisneau, à Corbeil-Essonnes (Essonne), peuvent se considérer chanceux. En raison d'un problème dans la "finalisation des emplois du temps", la rentrée à dû être décalée d'une semaine, rapporte Le Parisien, dimanche 4 septembre, citant les représentants du syndicat d’enseignants SNES 91. Il incrimine un "bug informatique". 

Au lieu de reprendre le chemin des cours jeudi, comme tous les lycéens de France métropolitaine, les élèves de seconde, de première et de terminale dans cet établissement, qui accueille 2500 élèves, ne reprendront les cours que jeudi 8, soit une semaine après tous leurs camarades, relève le quotidien. 

Des élèves plutôt contents, forcément

"Pour être honnête, nous étions tous plutôt contents d’avoir une semaine de vacances en plus", a confié une future élève de première scientifique, interrogée par Le Parisien. Un camarade, qui s'apprête à rentrer en seconde, également cité par le quotidien, se réjouit également : "Franchement, on n’a même pas cherché à comprendre pourquoi, la seule chose qu’on a retenue, c’est qu’on avait encore quelques jours de répit. Le lycée c’est sérieux, il paraît qu’il faut bosser dur, alors si on a du sursis, autant en profiter."

Les élèves de BTS et autres étudiants de l'enseignement supérieur accueillis par l'établissement ne sont pas concernés par ce report, précise encore le quotidien. Ils reprendront les cours comme tout le monde, lundi. 

Vous êtes à nouveau en ligne