Rentrée : une classe neuve prête, mais sans professeur

France 3

Dans l'Essonne, une commune avait investi dans des classes neuves pour l'école, mais les professeurs supplémentaires ne sont jamais arrivés.

Il aurait préféré nous montrer une classe occupée par des enfants naturellement, mais au lieu de cela, les classes neuves sont vides. Stéphane Bazile, maire de Saulx-les-Chartreux (Essonne) ne décolère pas. Son école à beau enregistrer une vingtaine d'élèves de plus, pas le moindre poste n'a été créé. Cette classe construite récemment restera donc inoccupée. "Nous sommes à trois élèves supplémentaires au-dessus des quotas imposés par le ministère de l'Éducation nationale et comme vous le constatez les classes sont prêtes, il ne manque plus que les professeurs", indique le maire Les Républicains.

Ultime arbitrage

L'inspection académique avait pourtant promis deux professeurs supplémentaires, mais l'administration semble s'être ravisée, à la surprise générale. Un ultime arbitrage a lieu en ce moment même à l'inspection académique alors la construction d'une nouvelle salle de classe aura-t-elle servi à rien ? Réponse dans la journée, ce 6 septembre.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne