Rallye de France : deux spectateurs blessés lors d'une sortie de route

Le pilote de Citroën Nasser Al-Attiyah, lors de la deuxième spéciale du Rallye de France, à Gueberschwihr (Haut-Rhin), vendredi 5 octobre.
Le pilote de Citroën Nasser Al-Attiyah, lors de la deuxième spéciale du Rallye de France, à Gueberschwihr (Haut-Rhin), vendredi 5 octobre. (LAURENT CIPRIANI/AP/SIPA / AP)

La Citroën DS3 du Qatari Nasser Al-Attiyah, est sortie de route lors de la 10e spéciale du rallye de France, samedi 6 octobre

SPORTS - Deux spectateurs ont été légèrement blessés après la sortie de route de la Citroën DS3 du Qatari Nasser Al-Attiyah, lors de la 10e spéciale du rallye de France, samedi 6 octobre. "Les deux blessés souffrent de fractures, l’un à un bras, l’autre à une jambe. Ils ont été conduits par ambulance vers un hôpital. Ce sont des blessures légères", a déclaré la chef de presse Françoise Despierre. Les circonstances de l'accident ne sont pas encore précisées. La spéciale a été suspendue après l'accident mais les meilleurs pilotes en avaient déjà terminé.
 
Les spectateurs n'auraient pas été dans une zone autorisée, lors de l'accident. Guy Fréquelin, ancien patron de Citroën sport, a donc laissé éclater sa colère au micro de France Info : "C'est inadmissible que des spectateurs ne respectent les zones interdites. La preuve, c'est que leur sécurité est en jeu, la sécurité des pilotes est en jeu et la pérennité des rallyes est en jeu. S'ils veulent continuer des rallyes, qu'ils respectent les zones de sécurité pour eux et pour le rallye". 
 
Une autre sortie de route, très spectaculaire, a marqué la 10e spéciale. Le Norvégien Petter Solberg (Ford Fiesta RS) est rentré dans un pylône électrique, qui s'est abattu à quelques mètres des spectateurs.

Francetv info

Vous êtes à nouveau en ligne