Quand le président du Conseil constitutionnel décide d'écrire un livre avec un SDF

FRANCE 2

Une équipe de France 2 revient sur une histoire hors du commun : celle de Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, et d'un SDF, Jean-Marie Roughol.

Jean-Louis Debré, le président du Conseil constitutionnel, vient de sortir un livre qu'il cosigne avec un SDF, Jean-Marie Roughol, intitulé Je tape la manche. Ils déambulent aujourd'hui comme deux amis. C'est devant un drugstore des Champs-Élysées que les deux hommes se sont rencontrés il y a quatre ans.

Réaliser son rêve

Ce jour-là, Jean-Marie Roughol, sans domicile fixe, demande à Jean-Louis Debré de lui garder son vélo. La conversation s'engage. Un couple passe, s'amuse de la situation. Jean-Louis Debré propose alors à Jean-Marie Roughol d'écrire sa vie. Ce dernier accepte et écrit deux cahiers. Jean-Louis Debré va les retranscrire sur son ordinateur et trouver un éditeur. Les deux hommes se retrouvent alors souvent dans un café pour travailler. Pendant l'écriture de ce livre, Jean-Louis Debré le fait aussi venir régulièrement au Conseil constitutionnel. Si Jean-Marie Roughol est sorti de l'anonymat, son quotidien lui n'a pas changé. Avec les droits d'auteur du livre, il espère bien s'en sortir et surtout réaliser son rêve : ouvrir une crêperie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne