Nice : des affrontements violents entre bandes rivales dans un quartier sensible font plusieurs blessés, le Raid intervient

Nice, dans lesAlpes-Maritimes.
Nice, dans lesAlpes-Maritimes. (GOOGLE MAPS)

On ignore pour l’heure si les affrontements de dimanche soir sont liés directement à ce contexte, mais l’hypothèse d’un règlement de comptes entre bandes rivales est privilégiée.

Deux hommes de 32 et 35 ans ont été blessés par balle, dont l’un grièvement à l’abdomen, dimanche soir dans le quartier sensible des Liserons, à Nice (Alpes-Maritimes), lors d’affrontements violents entre bandes rivales, a appris franceinfo de source proche de l’enquête. Une dizaine de coups de feu ont été entendus et les policiers du Raid sont intervenus en renfort. Cinq membres de la communauté tchétchène ont été interpellés dans une voiture, en possession d’armes blanches.

C’est vers 23 heures dimanche, que les coups de feu ont été entendus, dans le quartier sensible de Liserons, à l’est de Nice. Depuis plusieurs jours, l’ambiance est très tendue entre des jeunes de ce quartier et des membres de la communauté tchétchène, qui sont passés à l’action contre le trafic de drogue qui s’opère au pied des résidences. On ignore pour l’heure si les affrontements de dimanche soir sont liés directement à ce contexte, mais l’hypothèse d’un règlement de comptes entre bandes rivales est privilégiée.

Deux hommes blessés par balle

Quand les premiers policiers sont arrivés sur place, une quarantaine d’hommes de la communauté tchétchène sont allés au-devant des forces de l’ordre en levant les bras. Le Raid est alors activé, tandis que les policiers retrouvent, au fond de l’impasse, deux hommes blessés par balle. L’un est légèrement blessé aux jambes, l’autre grièvement touché à l’abdomen. Ces deux personnes, qui appartiennent à la communauté tchétchène, sont emmenées à l’hôpital.

Dans le même périmètre, les policiers interpellent alors, dans leur voiture, cinq membres de cette même communauté, en possession d’armes blanches. Alors que les hommes du Raid se sont déployés et sécurisent les lieux, un jeune homme de 17 ans, n’appartenant pas à la communauté tchétchène, se présente à eux. Il est légèrement blessé après avoir reçu des coups à la tête et est conduit à l’hôpital.

Au sol, 7 douilles de calibre 7,62

Les forces de l’ordre ont alors interpellé les 40 membres de la communauté tchétchène. Sur instruction du parquet, des photographies ont été prises et leurs identités relevées. Ces personnes ont ensuite été relâchées. Les cinq individus interpellés plus tôt en possession d’arme blanche ont quant à eux été placés en garde à vue. Lors des constatations sur les lieux, les policiers ont retrouvé, au sol, 7 douilles de calibre 7,62 mm, et une boîte entière du même calibre. L’enquête a été confiée à la police judiciaire et à la sûreté départementale de Nice.

Vous êtes à nouveau en ligne