Marseille : le coup de gueule d'un commerçant contre les décharges sauvages

Cette vidéo n'est plus disponible

Depuis quelque temps, les décharges sauvages se multiplient à Marseille (Bouches-du-Rhône), ce qui a poussé Jean-Yves Sayag à se saisir du problème.

Jean-Yves Sayag, humoriste et commerçant à Marseille, "en a marre" des déchets dans sa ville. "Je vais vous montrer ce qui se passe dans ma rue parce qu'il y en a plein le c..", explique-t-il dans une vidéo. Car à Marseille, les décharges sauvages se multiplient. Jean-Yves Sayag les filme donc et les diffuse sur les réseaux sociaux. Gravats, déchets professionnels, carcasses automobiles jonchent les rues de la cité phocéenne.

"De fortes amendes, voire une peine de prison"

Au travers de 5 vidéos, Jean-Yves Sayag comptabilise déjà plus de 450 000 vues. "Tous les services de la ville sont venus me voir. Toutes les voitures et caravanes ont été levées, ils ont fait du bon travail. Mais si c'est pour qu'on remette tout ensuite, à quoi ça sert ce coup de gueule ?" dit-il. Quelle solution, alors ? "On va faire un audit auprès de la population marseillaise pour voir ce qui ne va pas et apporter nos solutions", affirme le commerçant. Des exemples ? "Mettre de la vidéosurveillance avec quelqu'un derrière, mettre des maîtres-chiens. À Marseille, il y a de nombreux radars. On les met où ils jettent les poubelles et dès qu'ils jettent quelque chose, on les prend en photo !" propose Jean-Yves Sayag, qui veut aussi "de fortes amendes, voire une peine de prison".

Vous êtes à nouveau en ligne