Hautes-Alpes : deux alpinistes tuées par une chute de pierres

Le parc national des Ecrins, à La Grave (Hautes-Alpes), en juin 2018. 
Le parc national des Ecrins, à La Grave (Hautes-Alpes), en juin 2018.  (CAVALIER MICHEL / HEMIS.FR / AFP)

Les victimes, piégées par un éboulis, ont chuté de 800 mètres dans un site de La Grave (Hautes-Alpes) appelé Le Serret du Savon. 

Drame dans le nord-ouest des Hautes-Alpes. Deux alpinistes sont mortes à La Grave, mercredi 27 février dans l'après-midi, après avoir été emportées par une chute de pierres, a appris l'AFP auprès du parquet de Gap. 

Les alpinistes, piégées par un éboulis vers 15 heures, ont chuté de 800 mètres dans un site appelé Le Serret du Savon. Elles se trouvaient avec trois amis, sans encadrement professionnel, a précisé le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland. Selon lui, l'une des victimes est originaire de l'Isère, l'autre des Alpes-Maritimes. 

L'enquête est diligentée par la CRS Alpes de Briançon, qui a secouru les trois autres alpinistes du groupe. Ces derniers étaient indemnes, se situant en aval des deux victimes au moment de la chute de pierres. En l'état des constatations, l'origine de cet éboulement semble naturelle, a ajouté le procureur. 

Vous êtes à nouveau en ligne