Grasse : une ville en état de choc après la fusillade

FRANCE 2

Une fusillade a eu lieu ce jeudi 16 mars au lycée Tocqueville de Grasse. La panique a saisi cette ville des Alpes-Maritimes avant l'arrestation du tireur.

Le temps s'est arrêté dans le quartier du lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes) ce jeudi 16 mars. Encadrés par la police et les secours, les lycéens rassurent leurs proches au téléphone : ils sont sains et saufs. Les parents, arrivés dès l'annonce de l'attaque, sont sidérés. D'autres parents, à l'extérieur du périmètre de sécurité, attendent fébriles des nouvelles de leur enfant.

La population soulagée

Bientôt, tous pourront retrouver le chemin de la maison. Soulagés, certains ont eu très peur. Ce soir, toute la ville de Grasse accuse le coup. "C'est un moment très difficile pour la ville de Grasse. Un moment qui blesse, qui choque la population", a déclaré Jérôme Viaud, le maire de la ville. Dans plusieurs établissements de la ville, les élèves ont dû rester confinés tout l'après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne