Bouches-du-Rhône : un produit toxique s’échappe dans la Méditerranée

France 2

Au large de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône, une fuite dans les égouts d’un produit très corrosif depuis un complexe pétrochimique. Au contact de l’eau de mer, une importante nappe toxique s’est formée.

La Méditerranée teintée de rouge sur six hectares. Jeudi 23 juillet, du chlorure de fer s’est déversé d’un complexe pétrochimique. Très vite, le pavillon rouge est dressé, trois plages alentours sont interdites à la baignade. Le produit est hautement toxique et corrosif, il est habituellement utilisé pour traiter les eaux usées.

Comment une telle fuite s’est-elle produite ?

L’entreprise évoque une fissure dans son bac de stockage, au sein de l’atelier du site de KEM ONE à Lavéra. Le maire de Martigues (Bouches-du-Rhone) dénonce un incident inadmissible, et une entreprise qui a mis huit heures à réagir. "Ils ont supprimé des astreintes pour raisons économiques, accuse-t-il. Or, les astreintes, ce sont des gens qui sont sur les installations à tout moment. On ne peut pas attendre des heures avant de s’apercevoir d’une fuite."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne